Prix Femina :  3 romancières intègrent le jury du prix Femina

Chères amies, chers amis,

Je voudrais vous informer de ma nomination au jury du prix Femina ce 2 juin 2021.

Amicalement

Livre Hebdo parle des nouveaux membres du prix Femina:

Nathalie Azoulai, Scholastique Mukasonga et Patricia Reznikov intègrent le jury du prix Femina, a annoncé mardi 1er juin la présidente de ce grand prix d’automne, Anne-Marie Garat

Ce jury 100% féminin avait récemment perdu plusieurs membres: Chantal Thomas, élue en janvier au fauteuil de Jean d’Ormesson à l’Académie française et Camille Laurens, membre de l’académie Goncourt depuis février 2020. En outre, le jury n’avait pas encore remplacé Virginie Despentes, partie en 2016. 

“Il fallait qu’on accueille de grandes lectrices et c’est le cas de ces trois femmes qui ont été élues dès le premier tour,” a réagi Evelyne Bloch-Dano, membre du Femina depuis 2015.

Une militante de la francophonie

“C’est la meilleure chose qui pouvait m’arriver!”, a déclaré Scholastique Mukasonga, contactée par Livres Hebdo. Cette Rwandaise, autreure de la collection blanche de Gallimard, a reçu “avec enthousiasme cette belle surprise”. “Je ne m’y attendais pas du tout… J’étais plutôt pressentie pour le jury du Renaudot mais c’est finalement le Femina qui m’accueille et je suis très heureuse”. Le Renaudot a en effet procédé à la cooptation de deux membres récemment : Cécile Guilbert et Stéphanie Janicot.

Prix Renaudot 2012 pour Notre-dame du Nil (Gallimard), Scholastique Mukasonga souhaite défendre sa vision de la littérature, “avant tout francophone”.  Elle reconnait aussi ce besoin de diversité dans les jurys des grands prix, ces derniers temps critiqués par la présence prédominante d’hommes blancs. “La couleur de ma peau ne m’a pas échappée, souligne-t-elle en souriant. Mais c’est ça aussi la littérature ! Tout est possible ! Et tout ce qui compte c’est la qualité de la personne et de son écriture.”

Lire l’article complet sur le site de Livre Hebdo.